Anniversaires du 16 décembre

Engagez-vous, rengagez-vous qu’ils disaient…
On fête aujourd’hui le mar­tyr de Valentin, officier mili­taire. C’est la Saint-Valentin dans les casernes. D’autant qu’il fut occis en com­pa­gnie de Concorde, Naval et Agri­cole, patrons res­pec­tifs de l’armée de l’air, de l’armée de mer et de l’armée de terre. On ne sait pas grand chose de leurs sup­plices, ce qui est pré­fé­rable, les mili­taires sont quand même de grands sensibles.

Sym­bole salique
C’est en vio­la­tion de la loi salique que ce salaud d’Henry VI roi des Anglais devient Roi de France le 16 décembre 1431.

Sym­bole tra­gique
Recon­nais­sons tout de même que le per­fide Anglais eut la sagesse d’abolir la peine de mort il y a pile-poil 43 ans.

Sym­bole tragi-comique
Mais sou­ve­nons aussi de des mil­liers d’Anglais mani­fes­taient il y a 10 ans, pour le main­tien de la chasse à courre.

Sym­bole géné­tique
il y a 19 ans, jour pour jour, la carte géné­tique de l’homme était établie. Charles Pas­qua alors ministre de l’intérieur demande de l’avoir dans ses fichiers.

Sym­bole alcoo­lique
Le 16 décembre 1790 nais­sait celui qui allait deve­nir Léo­pold Ier roi des Belges. Sa mère décide de le mettre au sein tout de suite, mal­gré la quan­tité impres­sion­nante de Schnaps qu’elle vient d’avaler, uti­lisé chez les Saxe-Cobourg pour sup­por­ter les dou­leurs de l’accouchement.

À cause de sa sur­dité, Bee­tho­ven était une cible facile pour les papa­razzi de l’époque.

Sym­bole sym­pho­nique
Vingt ans avant, nais­sait Lud­wig Van Bee­tho­ven qui com­posa 32 sonates pour piano, 17 qua­tuors, 9 sym­pho­nies, 5 concer­tos pour piano, 1 concerto pour vio­lon et 15 chan­sons paillardes. On a ten­dance à oublier qu’il fut l’auteur de Bali-Balo ist ein Scwhein.

Sym­bole phal­lique
Il y a 96 ans, jour pour jour, Ras­pou­tine était suc­ces­si­ve­ment : empoi­sonné, cri­blé de balles, émas­culé et fina­le­ment noyé. A part sa légende il ne reste de lui que quelques lettres et son pénis dont les men­su­ra­tions sup­po­sées auraient pu lui assu­rer une brillante car­rière dans un cer­tain genre cinématographique.

Sainte Albine (de che­val)
Nous fêtons aujourd’hui le mar­tyre de Sainte Albine qui mou­rut vierge, bien qu’on la condui­sit dans un lupa­nar rem­plis d’hommes. Plus que la rigueur de sa foi, c’est son extrême lai­deur qui lui per­mit d’échapper aux outrages.

J’ai Baud cher­ché
Pro­fi­tons du fait que l’on soit le 16 décembre pour par­ler de cette unité mécon­nue qu’est le baud, dont per­sonne n’est foutu de se rap­pe­ler. Plu­tôt que mécon­nue on pour­rait dire oubliée, puisqu’à force on a rem­placé le baud par le bit par seconde. Ce qui me semble un peu court pour ce jeune homme.

FRIEND’S BIRTHDAY
J’ai Bhaud cher­cher mais dif­fi­cile de tenir ses enga­ge­ments en cette période de l’année où le dés­œu­vre­ment se fait rare. Et si j’écris le titre en braillant ce n’est pas parce que l’ami qui a aujourd’hui un an de plus qu’il avait l’année der­nière est aveugle. Loin de là puisqu’il est capable de lire les paroles inter­dites mur­mu­rées par des lèvres gour­mandes au milieu d’un foule bruyante.Tout ce que je peux dire c’est que même si la nou­velle de sa nais­sance fut éclip­sée en son temps par la décla­ra­tion de Kis­sin­ger sur l’arrêt des négo­cia­tions de paix entre les États-Unis et le Nord-Vietnam aujourd’hui nous sommes plus nom­breux à nous sou­ve­nir de l’anniversaire de notre ami. Donc en ce jour oublions l’invasion du Viet­nam Manu Mili­tari pour nous consa­crer au Manu Anni­ver­sary.

De Bhaud dégeu­lasses
Mal­gré ce double-jour de fête, souvenons-nous que c’est aussi un 16 décembre, en 1431 pour être pré­cis, qu’à la faveur d’un mariage mal­heu­reux, un per­fide roi Anglais, Henri VI deve­nait roi de France.

S’il a Valoche sous les yeux…
…qu’il lui sou­haite aussi un bon anni­ver­saire de ma part.

Que votre Reig arrive
Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de Sainte-Valoche qu’on pas lui sou­hai­ter un bon anniversaire.

Le nœud : un pense-bête effi­cace
Par contre, mais est-ce une coïn­ci­dence, c’est aussi la Saint-Béan aujourd’hui, his­toire que Babou n’oublie pas son cadeau pour Manu.

 

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*