Anniversaires du 1er janvier

Grâce à Gré­goire XV, on peut fêter la nou­velle année au coin du feu.

Bonne année à la nou­velle année
Nous fêtons aujourd’hui le 391ème anni­ver­saire du la nou­vel année. Il a fallu en effet attendre 1622 pour que le pape décide de com­men­cer la nou­velle année le 1er jan­vier plu­tôt que le 25 mars.

Voleurs
C’est le 1er jan­vier 1929, qu’est ins­ti­tu­tion­na­lisé par les Anglo-Saxons, le code de détresse May­day, qui vient du fran­çais «venez m’aider», mais que ces per­fides anglais était inca­pables de pro­non­cer cor­rec­te­ment. Afin de mas­quer leur incom­pé­tence crasse, il en chan­gèrent l’orthographe.

Rap­pel
Nous avons com­plè­te­ment oublié de célé­brer comme il se doit la dis­pa­ri­tion de ce grand navi­ga­teur que fut Jacob Le Maire, décédé en mer la veille du 1er jan­vier 1616.

À peine pro­duites, à peine vidées.

Des enfants dés­œu­vrés
Il y a 154 ans nais­sait Joseph Michael Owens qui inventa sa machine a fabri­quer les bou­teilles en verre pour deux rai­sons. La pre­mière était de ne plus faire tra­vailler les enfants dans des condi­tions déplo­rables. La seconde rai­son consis­tait à se faire un max de pognon. Il réus­sit très bien, puisque de nom­breux enfants rem­pla­cés par sa machine désor­mais au chô­mage se mirent à boire per­met­tant ainsi l’augmentation de sa pro­duc­tion de bouteilles.

Char­ter
Le 1er jan­vier 1942, Jean Mou­lin est ren­voyé d’Angleterre par le Géné­ral de Gaulle en per­sonne vers la France. Signa­lons qu’à l’époque afin de ne pas déran­ger l’occupant  les avions ne pre­naient pas la peine de se poser et lar­guaient leurs clan­des­tins en parachute.

Le début de la fin
Une grande idée meurt le 1er jan­vier 1973. En effet c’est ce jour-là que le Royaume-Uni devient membre de la Com­mu­nauté Écono­mique Européenne.

Cor­rec­tion
Pierre de Cou­ber­tin né le 1er jan­vier 1863 n’aurait jamais pro­noncé la phrase L’important n’est pas de gagner mais de par­ti­ci­per mais on est auto­risé à pen­ser grâce à l’éminent Pierre Des­proges qu’il aurait pro­noncé la phrase Un bon spor­tif est un spor­tif mort.

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*