Anniversaires du 4 juin

Hache-moi la grappe
Pour les femmes bat­tues dési­rant se débar­ras­ser de leur mari, elle peuvent invo­quer Saint-Clotilde, cen­sée les pro­té­ger et dont c’est la fête aujourd’hui. Si ça ne marche pas elles peuvent au choix : appe­ler SOS femmes bat­tues, por­ter plainte (dans le cas où le mari est poli­cier éviter son com­mis­sa­riat), battre leur enfants pour se défou­ler. Pour les plus impa­tientes et à la recherche de solu­tions un peu plus défi­ni­tives, l’usage de la hache est aussi une option à considérer.

Double-avantage
C’est le 4 juin 1071 qu’un jeune ber­ger pré­fé­rant aller cou­rir la gueuze plu­tôt que de s’occuper de son trou­peau oublia son casse-croute au fro­mage de bre­bis et le retrouva constellé de tâches bleues. Il venait de décou­vrir la recette du roque­fort qui pré­sen­tait non seule­ment était  un fro­mage suc­cu­lent mais mas­quait effi­ca­ce­ment ses effluves cor­po­relles incommodantes .

Une dent contre la Bel­gique
Le 4 juin 1831 est un grand jour. En effet c’est ce jour que Léo­pold de Saxe-Cobourg-Gotha est élu 1er roi des Belges. En appre­nant la nou­velle, il salue l’événement aux paroles de : Un royaume, ça s’arrose ! avant de s’écrouler dans l’escalier et de se cas­ser une dent le contrai­gnant à se faire poser une couronne.

Ce n’est pas parce que les tanks roulent dou­ce­ment qu’on peut faire de l’auto-stop en se pla­çant juste devant.

Tank il y a de l’espoir
 Le 4 juin 1990, sur la place Tia­nan­men, un mani­fes­tant chi­nois fut arrêté sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré.

La croi­sière s’amuse
Le 4 juin 1939 le navire SS St. Louis ayant à son bord 963 réfu­giés juifs à son bord ne fut pas auto­risé à accos­ter à Cuba. Il fut ensuite refoulé vers la  Flo­ride d’où il fut contraint de retour­ner en Europe, ce qui leur offrit mal­gré tout une belle croi­sière. D’ailleurs les même pas­sa­gers lors de leur tout  der­nier voyage en train vers la Pologne, étaient una­nimes pour s’accorder sur  le confort inégalé du bateau.

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*