Anniversaires du 1er juillet


Et Pau­lette ?

Léo­pold 1er roi tim­bré
C’est le 1er juillet 1849 qu’est émis le pre­mier timbre-poste à l’effigie de Léo­pold Ier roi des Belges. Si le roi se prêta de bonne grâce à cette ini­tia­tive, il refusa par contre que son por­trait soit uti­lisé pour les timbres fis­caux des droits d’accises (ser­vant à taxer l’alcool). « Je refuse que l’on asso­cie mon image à la taxe d’un pro­duit de pre­mière néces­sité », déclara-t-il en regar­dant amou­reu­se­ment la bou­teille de whisky envoyée par sa tante Victoria.

Ça fai­sait long­temps
À l’occasion de la jour­née Jour­née mon­diale du ban­deau blanc contre la pau­vreté, Zem­mour fait savoir qu’il ne par­ti­ci­pera pas à cette mani­fes­ta­tion bien-pensante qui vise à nier l’existence évidente des races, la cou­leur du ban­deau étant la même pour tout le monde.

Crime contre l’humanité
C’est le 1er  juillet 2003 que sont votés les sta­tuts de la Cour Pénal Inter­na­tio­nale, la RIAA[1 déplore publi­que­ment que les Etats-Unis n’aient pas rati­fié le traité. La SACEM et la SABAM demandent de pou­voir sai­sir la CPI pour les télé­char­ge­ments illégaux.

Cha­peau la Barre
Le 1er juillet 1766, le che­va­lier de la Barre, ne fait pas le fier. Il est en effet accusé de pos­sé­der quelques livres de fesses ainsi qu’un exem­plaire du Dic­tion­naire phi­lo­so­phique de Vol­taire et de n’avoir pas retiré son cha­peau lors du pas­sage d’un pro­ces­sion. Il aura la main et la langue cou­pée, le livre de Vol­taire cloué sur le torse et fina­le­ment déca­pité.  Les livres de fesses sont quant à eux confisqués.

Un pneu dur
C’est le 1er juillet 1903 que fut orga­nisé le pre­mier Tour de France Cycliste par le jour­nal l’Auto (sic). Les condi­tions sont alors très dures car les cou­reurs doivent être auto­nomes et n’ont droit à aucune assis­tance que ce soit. Ainsi les cou­reurs se ravi­taillent dans les divers bis­trots qu’ils croisent ce qui explique les piètres per­for­mances d’alors. C’est en sou­ve­nir de cette période sacrée, que des mil­liers de Belges chaque dimanche se retrouvent en tenue de cyclistes pour siro­ter des bières au café.

Pré­ci­sion
Au cours du Tour les orga­ni­sa­teurs durent mettre en place plu­sieurs excep­tion à la règle d’autonomie abso­lue. C’est pour­quoi à la suite  une chute grave un cou­reur, qui s’était ouvert le genou et qui avait  tenté de se recoudre lui-même à l’aide d’un rayon et un câble de frein, il fut décidé que des méde­cins pour­raient inter­ve­nir. Les cou­reurs devaient tou­jours répa­rer leur bicy­clettes  mais plus se répa­rer  eux-même.

Une autre pré­ci­sion
La règle d’autonomie abso­lue vou­lait que si un cou­reur décé­dait il incom­bait à la famille de venir récu­pé­rer le corps et l’évacuer. Cette règle fut aussi sup­primé en rai­son de l’encombrement des cadavres même si elle per­met­tait d’offrir aux autres cou­reurs des pièces de rechanges.

La ptzite min­son dzans la tzoun­dra
Melissa Sue Ander­son qui joua le rôle de Mary Ingalls est deve­nue cana­dienne le 1er juillet 2007.

Sand hom­mage
C’est le 1er juillet 1804 que naît George Sand qui aime bien se faire Mus­set mais que Bau­de­laire effraie.

Un argu­ment de poids
Cer­taines socié­tés de droit d’auteur vou­draient que les œuvres écrites ne tombent jamais dans le domaine public. Le der­nier argu­ment, de piods avancé est que Céline Dion n’aurait pu adap­ter en chan­son une lettre de George Sand à Alfred de Musset.

Notes :

[1] Recor­ding Indus­try Asso­cia­tion of America

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*