La fin

Voilà, il fal­lait bien que ça s’arrête. Après avoir démarré, il y 5 ans de cela la seule éphé­mé­ride qui com­mence un 15 juillet, je devais tour­ner la page et pas­ser à d’autres choses.

Donc cette année le bilan, c’est à dire pour ceux qui ne me connaissent pas depuis long­temps, est le billet à la con que j’ai cou­tûme d’écrire chaque 14 juillet où je tente vai­ne­ment de faire croire qu’il y a une reflexion et une logique à mes élucu­bra­tions, billet où je cède par­fois à la ten­ta­tion d’écrire ce qui me passe par la tête, ten­tant de faire croire que je peux aussi écrire des choses sérieux et chiantes, bref ce bilan, disais-je, je le publie cette anne avec un jour de retard.

J’avais envie d’écrire une tar­tine avec l’idée d’une restros­pec­tive sur ce qui fut ma pre­mière créa­tion com­plète, mes per­son­nages pré­fé­rés: Léo­pold, Line Renaud, mes joyeux mar­tyrs et mes autres papeo­tages,… Mais bon, comme je suis en vacances, j’ai pas que ça à foutre..

Alors voilà, j’arrête pour de bon  mon éphé­mé­ride, mais je conti­nuee sur la micro­phé­mé­ride et je reviens bien­tôt, j’espère, pour de nou­velles aventures.

 

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*