Anniversaires du 25 décembre

Miro n’a jamais eu besoin de lunettes.

Pas si Miró
Il y a 27 ans, Joan Miró nous quit­tait. Alain Affle­lou s’est vu refusé par ses héri­tiers l’utilisation du nom du peintre cata­lan pour une cam­pagne de pub d’un mou­vais gout cer­tain. Ce qui n’est pas sans rap­pe­ler l’offre faite par les héri­tiers de Fran­quin d’une publi­cité de le filiale espa­gnole de l’opticien Krys met­tant en scène un per­son­nage du nom de Gas­ton Las Gafas.

Libère Noël
Le 25 décembre 354, le pape Libére ins­tau­rait le 25 décembre comme la date de nais­sance de Jésus et fixait sa nais­sance à l’an 1. Comme on ne la fait pas aux enfants et qu’ils avaient du mal à croire une telle his­toire, on inventa pour eux le Père Noël qui est beau­coup vrai­sem­blable que ce que nous racontent les évangiles.

Clo­vis se dit qu’il n’aurait pas dû se sou­la­ger dans son bain pour le réchauffer.

Bap­tême
Clo­vis décide de pro­fi­ter de son bain annuel pour  se faire bap­ti­ser le 25 décembre 496. Il ne résista cepen­dant pas à la ten­ta­tion, bien légi­time, de péter dans l’eau, pro­vo­quant un léger froid pen­dant la cérémonie.

On s’en fout
Il y a 13 ans, un grand débat natio­nal avait lieu pour savoir si le pas­sage au mil­lé­naire se fai­sait en l’an 2000 ou en l’an 2001. Quant on sait que l’origine repose sur nais­sance d’un conte, on a plus vite fait de s’en foutre.

C’est l’sien
Il fait un froid de che­val ce 25 décembre 1741 en Suède. C’est allant cher­cher de l’eau gelée pour la faire bouillir et se pré­pa­rer un grog bien chaud,  qu’Anders Cel­sius inventa le degré qui porte son nom.

L’obtus roi des Angles
Le 25 décembre 856 était était cou­ronné Edmond roi de l’Est-Anglie (bien avant qu’elle ne devienne la per­fide Angle­terre). Parce qu’il s’obstina à dépo­ser sa cou­ronne au roi des Danois, ce der­nier le fit trans­per­cer de flèches.

Voile imposé au Vati­can
Le 25 décembre 1541, la fresque du Juge­ment Der­nier de Michel-Ange est dévoi­lée. Comme tout le monde y est à poil, on y voi­lera les sexes en 1566.

Pour éviter de futurs désa­gré­ments, les astro­nautes ont ins­tallé un rétro­vi­seur sur le satellite.

Le téles­cope téles­copé
Le 25 décembre 1999, des astro­nautes sont obli­gés pour la qua­trième fois d’aller répa­rer le téles­cope Hubble, qui s’est encore fait embou­tir. C’était un  défaut de prio­rité cette fois.

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*