Anniversaires du 8 février

Nez en moins
C’est lors de la Grande Peste de 590 à Rome, qu’est née l’expression «Dieu vous bénisse» après un éter­nue­ment, car il était cou­rant que les malades y suc­combent. Notons que si les pes­ti­fé­rés ris­quaient de perdre leur âmes, les lépreux eux ris­quaient de perdre leur nez.  Ce qui est à l’origine d’une autre expres­sion née dans une lépro­se­rie : Nez en moins, vous devriez quand même vous moucher.

Raël Lovely
Il y a six ans, le domaine d’environ 375 hec­tares de la secte Raël était mis en vente pour envi­ron 3 mil­lions de dol­lars. Le domaine com­pre­nait  deux lacs, un ter­rain de cam­ping, un amphi­théâtre et depuis 1997 UFO­land, centre d’observation des OVNI. Per­sonne ne se porta acqué­reur crai­gnant les nui­sances sonores dues aux décol­lages et atter­ris­sages des sou­coupes volantes.

Jaguar de Lyons.

Un jaguar dans le moteur
Il y a 28 ans mour­rait Sir William Lyons, qui nous per­met d’offrir le jeu de mots lamen­table du jour.

Son­nant et tré­bu­chant
Le 8 février 1833,  la Grèce réta­blis­sait la plus vieille mon­naie du monde, le drachme, datant de –660 envi­ron et qui fut intro­duite en grande par­tie pour rému­né­rer  le plus vieux métier du monde qu’on ne pou­vait évidem­ment pas payer en nature.

L’amer-ridien
Le 8 février 1878, San­ford Flem­ming pro­pose l’utilisation pro­pose de divi­ser le monde en 24 fuseaux et d’adopter un temps Uni­ver­sel, dont l’origine passe comme par hasard par Londres.

Rete­nue
Le 8 février 1914, l’Allemand Karl Ingold bat un record : à bord d’un biplan il tient seize heures vingt minutes dans les airs sans faire pipi.

Pro­tes­ta­tion
Le 8 février 1930, la Vati­can publie un réqui­si­toire contre la per­sé­cu­tion des Chré­tiens en Union Sovié­tique : Vous avez suf­fi­sam­ment de juifs pour vous défou­ler plaide le pape.

Pro­tes­ta­tion
Il y a exac­te­ment 87 ans, alors que les fran­quistes pre­naient Malaga ce furent les répu­bli­cains qui avaient mal au cul.

Silence !
Les spec­ta­teurs du films Le Monde du Silence sorti le 8 février 1956 ont la désa­gréable sur­prise de consta­ter que Jacques-Yves Cous­teau n’arrête pas de par­ler pen­dant tout le film. C’est agaçant.

On vous avait pré­venu
C’est parce que le pre­mier ministre grec avait demandé l’aide de Chur­chill en cas d’invasion Alle­mande le 8 févier 1942, que les Bri­tan­niques sont allés se faire voir chez les Grecs après la guerre.

Juste à temps (bis)
Ne vou­lant pas être en reste vis-à-vis de l’Équa­teur, le Para­guay déclare la guerre l’Allemagne et le Japon le 8 février 1945.

Ecrire un commentaire

Votre courriel ne sera jamais publié ou partagé. Les champ obligatoires sont marqués *

*
*