Archives du tag : Uruguay

Anniversaires du 17 juin

Sèche-mi et sèche-moi sont dans le désert.
En l’honneur de  la jour­née mon­diale de la séche­resse, le Sahel Golf Club s’associe à l’événement et pro­pose une baisse de 10% de ses droits d’inscription et le Spritz sera servi sans eau pétillante.

Le petit chat est mort
Lors de l’établissement de l’établissement de la jour­née de lutte contre la séche­resse et la déser­ti­fi­ca­tion, on a pris soin qu’elle ne tombe pas le même jour que la jour­née de la méno­pause pour être cer­tain de ne pas être taxé de mau­vais goût.

Comme si ça ne suf­fi­sait pas
Le 17 juin 1579, Robert Drake décou­vrait une nou­velle terre qu’il bap­tisa Nou­velle Albion, comme si une n’était pas déjà de trop. Heu­reu­se­ment, les Espa­gnols la rebap­ti­sèrent ensuite Californie.

La revanche
Le 17 juin 1990 est un grand jour pour la Bel­gique : elle bat l’Uruguay 3 à 1. L»humiliation subit 60 ans plus tôt est enfin lavée.

Au royaume des aveugle…
Une fois n’est pas cou­tume, nous fêtons aujourd’hui la Saint-Hervé en sou­ve­nir d’un abbé bre­ton ayant vécu au VIème siècle. Ermite et aveugle, celui-ci accep­tait de se lais­ser gui­der par un loup qui s’appelait Ker-Pilou, ce qui n’est pas plus ridi­cule que Her­wan, véri­table nom de l’abbé.

Le des­tin de Guis­cart
Rien ne pré­des­ti­nait Robert Guis­cart, fils de petit sei­gneur nor­mand sans enver­gure à se retrou­ver maître des Bal­kans le 17 juin 1081.

Mais non. Ce n’est pas Sar­kozy avec une barbe. Ce n’est pas mon genre de me moquer du phy­sique des gens.

69 auto­risé
Le 17 juin 1871, Anna Swan,2m27, se marit avec Mar­tin Buren, 2m19, fai­sant d’eux le couple connu le plus grand de l’histoire. Ils offi­cient au Cirque Bar­num alors que pour­tant ils sont mieux assor­tis que le couple Sarkozy-Bruni.

Dom­mage col­la­té­ral
Né il y a 61 ans exac­te­ment, le chan­teur suisse Sar­clo, a décidé en 2007 de chan­ger son nom de scène en Sar­clo­ret. On se demande bien pourquoi.

Pen­ser plus pour tra­vailler moins
Il y a 124 nais­sait Jacow Trach­ten­berg, qui fut déporté en 1938. Durant sa cap­ti­vité, afin de s’occuper l’esprit, il mit au point une nou­velle méthode de cal­cul men­tal. Il faut recon­naître que la pro­mis­cuité des camps de concen­tra­tion étant peu pro­pice à la pra­tique de la masturbation.

L’avion, l’avion ça fait lever les yeux,…
Le 17 juin 1928 Ame­lia Hea­rhart deve­nait la pre­mière femme à tra­ver­ser l’atlantique à bord d’un avion, en tant qu’assistante de Wil­mer Stultz. Déçue d’avoir été can­to­née au net­toyages des vitres, elle déci­dera plus tard d’effectuer ses tra­ver­sées toute seule.

Anniversaires du 25 août

Prem’s !
L’Uruguay déclare son indé­pen­dance en 1825 et fait du 25 août sa jour­née natio­nale. Cinq ans plus tard jour pour jour la Bel­gique démarre sa révo­lu­tion (voir plus bas) mais devra, plus par fierté mal pla­cée que par réelle néces­sité, se trou­ver un autre jour comme fête nationale.

La boîte de conserve devint une arme redou­table durant la pre­mière guerre mon­diale lorsqu’elle ser­vit à conser­ver le Corned-Beef anglais qui affecta dura­ble­ment le moral des troupes françaises.

Luci­dité
Peter Durand fait par­tie de ces anglais lucides. En effet le 25 août 1810 il dépose le pre­mier bre­vet sur la boite métal­lique, connue sous l’appellation de boîte de conserve. Afin d’éviter d’y mettre les pré­pa­ra­tions per­fides et immondes de sa femme. Il oublie oppor­tu­né­ment de créer l’ouvre-boîtes.

Des anges et des mouches…
Le 25 août 325, le Ier Concile de Nicée prend fin. Les débats por­tèrent sur un sujet très inté­res­sant : le Fils de Dieu est-il d’une même sub­stance (homoou­sios) ou est-il d’une sub­stance sem­blable (homoiou­sios) que Dieu-le-Père ? Ce débat est à l’origine de l’expression ne pas varier d’un iota, car une seule lettre (iota) dif­fé­ren­ciait les deux concepts. Lors du deuxième Concile de Nicée en 787, aura lieu la fameuse et non moins fon­da­men­tale dis­cus­sion sur le sexe des anges, prou­vant ainsi que l’Eglise ne bouge pas d’un iota quand il s’agit d’enculer les mouches.

Bison futé
Le 25 août –218 tom­bant un dimanche, Han­ni­bal savait qu’il ris­quait de se retrou­ver coincé des heures du côté de Four­vière. C’est pour­quoi il décida de tra­ver­ser le Rhône avec ses éléphants.


Le 25 août 1830, on auto­ri­sait une repré­sen­ta­tion de l’opéra La Muette de Por­tici d’Oreste Coi au théatre de la Mon­naie à Bruxelles, à la seule condi­tion que le rôle-titre soit jouée par Ginette Lacarpe, la seule chan­teuse lyrique authen­ti­que­ment muette. Le public ne connais­sant pas le lan­gage des signes est contraint de chan­ter lui-même. Le len­de­main c’est le début de la révo­lu­tion belge.

Prière exau­cée
À 10 ans, Saman­tha Smith est inquiète. En pleine guerre froide, elle ne veut pas mou­rir vic­time d’une guerre nucléaire entre l’Union Sovié­tique et les Etats-Unis d’Amérique. Elle décide d’écrire à Youri Andro­pov, alors maître du Krem­lin, afin de lui faire part de ses inquié­tudes. Ce beau geste appor­tera la célé­brité à la petite Saman­tha qui com­men­cera à par­cou­rir le monde. Trois ans plus tard, le 25 août 1983 , elle sera fina­le­ment exau­cée : elle mourra  dans un acci­dent d’avion et non pas à cause d’un conflit nucléaire.

Ray­mond Barre
Il y a tout juste 4 ans mour­rait Ray­mond Barre, qui fur Pre­mier Ministre fran­çais, vice-président de la Com­mis­sion Euro­péenne, maire de Lyon et pre­mier homme poli­tique vu nu à la télé­vi­sion à la grâce des guignols.

J’ai bien vu la Lune…
Tout le monde sait bien que Gali­lée fut obligé d’abjurer la théo­rie hélio­cen­trique. Par contre ce qui est moins connu c’est qu’il fut aussi contraint de revoir ses pro­pos lorsqu’il offrit sa lunette astro­no­mique au Sénat de Venise le 25 août 1609 en décla­rant : Mes­sieurs, en  poin­tant cette lunette chez la Signo­rina Gio­vanna à 1 km de chez moi, j’ai non seule­ment pu obser­ver sa lune mais j’ai put décou­vrir son petit cra­tère.  Voyant la réac­tion scan­da­li­sée des séna­teurs il rec­ti­fia immé­dia­te­ment :  Heu, j’ai observé la Lune et décou­vert ses cra­tères.

Anniversaires du 21 juillet

Ran­cune tenace
Le 21 juillet 2008, l’Uruguay per­dait face à la France 4–3 aux cham­pion­nats du monde de beach soc­cer. Ran­cu­niers (voir 16 juillet et 18 juillet), des mil­liers de Belges, y com­pris le roi lui-même et l’armée enva­hirent les rues de la capi­tale afin de célé­brer l’événement, et mal­gré un temps dégueu­lasse qui est un tra­di­tion du 21 juillet belge. Sou­cieux de ne pas pro­vo­quer un inci­dent qui pour­rait mener à une guerre entre les deux pays, les Belges font croire que c’est pour la fête nationale.

Guerre pâtis­sière.
Comme il ne passe pas grand-chose le 21 juillet, profitons-en pour célé­brer la guerre Franco-Mexicaine de 1838 dite aussi Guerre des Pâtis­siers, ou encore Pri­mera Inter­ven­ción Fran­cesa en Mexico encore que cette der­nière déno­mi­na­tion ne fut vrai­sem­bla­ble­ment don­née qu’après la Secunda Inter­ven­ción Fran­cesa en Mexico eu lieu ou alors il fau­dra qu’on m’explique. De l’histoire mili­taire fran­çaise, cette guerre consti­tue la plus mau­vaise per­for­mance. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, seule­ment 12 morts parmi les sol­dats fran­çais et moins de 100 morts côté mexi­cain. L’absence de vic­time civile, ne fait que rajou­ter à la honte de l’armée fran­çaise. Nous ne nous enga­ge­rions pas trop en disant que ce fut la guerre la moins meur­trière de l’histoire de l’humanité. Il est des records dont on se pas­se­rait volontiers.

La seconde inter­ven­tion de la France au Mexique de 1861 à 1867 per­met­tra de laver en par­tie cet affront, même si cette inter­ven­tion se solda par une défaite de la France. Pour l’anecdote on notera que le corps expé­di­tion­naire était com­posé de 2000 belges croyant par­tir pour l’Uruguay.

Cher­chez l’intrus.
Il y 71 ans, nais­sait «le peu pri­me­sau­tier au délà du rai­son­nable» (P. Des­proges) Jean Daniel. Dans un souci d’équilibre évident nais­sait 1 an plus tard Fran­cis Blanche. La vie étant d’une manière géné­rale injuste, devi­nez lequel des deux n’a pas survécu.

L’utilisation d’une meule moderne aurait tou­jours été pos­sible mais le spec­tacle du mar­tyr n’aurait pas eu la même classe bien que moins salissant.

C’était mieux avant
Vic­tor de Mar­seille dont nous célé­brons aujourd’hui le broyage en 303 par la meule en pierre d’un bou­lan­ger[1] n’aurait pro­ba­ble­ment pas  pu consom­mer son mar­tyr  de nos jours en rai­son des normes impo­sées par l’Union Euro­péenne inter­di­sant le broyage d’humain à l’aide d’une meule des­ti­née au blé.

Para­doxe
Le 21 juillet 1972, à Bel­fast, une vague d’attentat est com­mise des acti­vistes de l’IRA qui en bons catho­liques ont effec­tué cette opé­ra­tion un ven­dredi, le dimanche devant être chômé. Pour­tant ce fut quand même une véri­table bou­che­rie alors que c’est le jour du poisson.

Rado­van et les reliques de la mort
Afin de fêter digne­ment le pre­mier anni­ver­saire de la sor­tie de Harry Pot­ter, Harry Pot­ter et les reliques de la mort, le Tri­bu­nal Pénal Inter­na­tio­nal met­tait la main sur Rado­van Karadžić le 21 juillet 2008.

En plus de ses ins­tru­ments de mesure, il créa aussi d’autres objets (en bas à droite) pour se détendre pen­dant son temps libre.

Un astro­nome dés­œu­vré ?
C’est le 21 juillet 1620 que naquit l’astronome Jean-Félix Picard qui fut le pre­mier à mesu­rer le rayon de la Terre en réa­li­sant lui-même ses ins­tru­ments de mesures par une méthode rela­ti­ve­ment com­pli­quée alors qu’il suf­fi­sait sim­ple­ment de mesu­rer le dia­mètre et de divi­ser par deux.

Notes :

[1] Signa­lons aux férus de science qu’à l’époque exis­tait le mou­lin à sang inventé quelques décen­nies plus  tôt sous le règne de Dio­clé­tien. Mou­lin à sang se réfé­rait au mode de pro­duc­tion (comme on dit mou­lin à eau ou mou­lin à vent)  et indi­quait que le mou­lin était actionné par la force ani­male ou humaine.  Ce fut la pre­mière et unique fois (à notre connais­sance) où l’expression s’appliquait au pro­duit issue du broyage.

Anniversaires du 18 juillet

Un incen­die sus­pect
Le grand incen­die de Rome, le 1 juillet 64,  fut attri­bué un peu rapi­de­ment à tort à Néron, de récentes recherches indique que la piste de bou­lan­gers bre­tons ne peut être défi­ni­ti­ve­ment écartée.

Cara­vage de l’âge
Le 18 juillet 1810 après Jésus-Christ, le Cara­vage passe… l’arme à gauche.

Uru­guay 1 — Bel­gique 0
Dès le début de son exis­tence l’Uruguay a voulu mar­quer sa dif­fé­rence avec la Bel­gique (voir le 16 juillet), En effet c’est  le 18 juillet 1830 que fut adop­tée la pre­mière consti­tu­tion Uru­guayenne alors que les Belges devront attendre le 7 février 1831 pour reve­nir au score.

Voca­tion contra­riée (bis)
Il y a exac­te­ment 84 ans, sor­tait en librai­rie Mein Kampf. A sa lec­ture le rec­teur de l’Aca­dé­mie des Beaux-Arts de Vienne regrette sa sévé­rité à son encontre.

Merci Lupe
On ne remer­ciera jamais assez Lupe Vélez, actrice mexi­caine, née en 1908 et qui il y a quatre ans exac­te­ment nous per­mat­tait de fêter ici pour la pre­mière fois le pre­mier cen­te­naire de la nais­sance de quelqu’un.

J’m’ai jamais gouré.
Le 18 juillet 1870, le pre­mier concile du Vati­can décrète l’infai­li­bité papale, per­sonne n’ayant osé lui faire remar­quer qu’il man­quait un l man­quant dans le titre.

Bien fait !
Au lieu de tuer tran­quille­ment le temps en hono­rant sa femme ou en allant pêcher le hareng en Mer du Nord, Gode­froy de Bouillon choisi d’aller tuer le Sar­ra­sin jusque dans Jéru­sa­lem, où lui même se fera tuer le 18 juillet 1100. C’est bien fait pour sa gueule.

Mise au point
Pro­fi­tons de l’anniversaire de la décou­verte  par Marie Curie, le 18 juillet 1898, du Polo­nium, en hom­mage à son pays d’origine et bien qu’il existe un élément du nom de Fran­cium, pour pré­ci­ser que Bel­gium désigne uni­que­ment la Bel­gique dans la langue du per­fide Anglais. Signa­lons aussi que contrai­re­ment aux éléments pré­cé­dem­ment cités, il pré­sente un faible taux d’activité mais beau­coup d’activisme.

Il n’a peut-être pas violé l’infirmière, mais por­ter des ten­nis aussi laides consti­tue quand même un crime, non ?

La jus­tice n’est pas tou­jours aveugle
C’est le 18 juillet 1997, à la faveur d’un test ADN, que la jus­tice cana­dienne inno­cente défi­ni­ti­ve­ment David Mil­gaard empri­sonné en 1969 pour le viol et le meurtre d’une infir­mière. Libéré en 1992 par la Cour Suprême, il n’avait cepen­dant pas été inno­centé en rai­son des ten­nis ridi­cules qu’il por­tait à l’époque.
La vie dans un trou
On fête aujourd’hui Jean l’endurant, non pas sur­nommé ainsi pour ses per­for­mances sexuelles mais parce qu’il vécut 30 ans de sa vie dans un trou. Son enter­re­ment fut bref et simple il a suffi de lui recou­vrir la tête.

Anniversaires du 16 juillet

Pour­tant Dewaere parais­sait assez per­turbé après avoir lu le livre.

Coïn­ci­dence ?
Parmi les tués du jour, on notera le aujourd’hui le 30éme anni­ver­saire de la mort de Patrick Deweare, ayant mis fin à ses jours d’un coup de fusil, la même année où le film de Mar­gue­rite Duras Il Dia­logo di Roma sor­tait en France. Per­sonne n’a pour­tant  jamais établi de rap­port entre les deux événements.

Voyage à l’oeil
Le 16 juillet 1394 Charles VI ordon­nait l’expulsion des juifs de France. Cinq-cent-quarante-huit ans plus tard, exac­te­ment, le gou­ver­ne­ment fran­çais, com­mé­mo­rait l’événement en regrou­pant 12 884 juifs au Vélo­drome d’Hiver afin de pro­cé­der de même. COmme on n’est plus des bar­bares en 1941, on leur offre géné­reu­se­ment le voyage.

Uru­guay 2 — Bel­gique 0
Il y a 62 ans exac­te­ment, l’Uruguay rem­por­tait pour la deuxième fois de son his­toire la coupe du monde de Foot­ball, alors que la Bel­gique tou­jours pas. L’Uruguay s’appelle ainsi en rai­son du fleuve Uru­guay dont on pense qu’il signi­fie la «Rivière des escar­gots» tan­dis que le mot Bel­gique ne sert qu’à dési­gner la Bel­gique et veut sim­ple­ment dire Bel­gique. La capi­tale de l’Uruguay s’appelle Mon­te­vi­deo pour qu’on la confonde avec un des célèbres quar­tiers de Monaco, capi­tale de Monaco tan­dis que la capi­tale de la Bel­gique est Bruxelles parce qu’on ne peut la confondre avec rien du tout. Au final il n’y a vrai­ment aucun point com­mun entre l’Uruguay et la Bel­gique. Je me demande même pour­quoi j’en parle.

Boum !
Il y a 18 ans exac­te­ment, la comète Shoemaker-Levy 9 heur­tait de plein fouet la pla­nète Jupi­ter. Par chance, on ne déplore aucune victime.

Pou­belle de l’histoire ou his­toire de pou­belle ?
Tou­jours un 16 juillet, mais il y a 105 ans, mour­rait dans l’indifférence géné­rale le pré­fet Pou­belle. On n’a jamais rien su quant  à la forme de son cercueil.

Frus­tra­tion
C’est le 16 juillet 1945 qu’eut lieu, au Nou­veau Mexique, la toute pre­mière explo­sion ato­mique ce qui pro­vo­qua une grande émotion parmi les mili­taires qui déplo­rèrent un tel déchai­ne­ment d’une telle puis­sance sans vic­times. Ils insis­tèrent alors pour lan­cer les deux bombes res­tantes sur le Japon le mois suivant.

Frus­tra­tion (bis)
C’est le 16 juillet 1942, qu’eut lieu la rafle du Vel d’Hiv. Les 13 000 juifs ont par­ti­cu­liè­re­ment frus­trés de ne pas avoir été auto­risé à appor­ter leur bicy­clettes his­toire de tuer le temps.

Vie et mort d’une pla­giaire
On notera la nais­sance de Claire d’Assise le 16 juillet 1194 , qui n’est ni la fille ni l’amante ni la femme de Fran­çois (né Jean par sa mère) du même nom. Assise étant sim­ple­ment leur ville de nais­sance. On fré­mit à l’idée qu’il auraient pu naître dans la ville de Mon­cuq. La face (si je peux m’exprimer ainsi) du catho­li­cisme en eut été bou­le­ver­sée. La vie de Claire pré­sente fina­le­ment peut d’intérêt car elle ne repré­sente qu’un conti­nuel pla­giat de la vie de Saint Fran­çois, de la nais­sance dans la même ville afin d’utiliser la noto­riété du nom d’Assise jusqu’à l’obtention de la cano­ni­sa­tion. Tan­dis que Fran­çois crée l’ordre des Fran­cis­cains, Claire est à l’origine de l’ordre des Cla­risses, dont la règle d’Or est une copie à peine dégui­sée de celle de son homo­logue mas­cu­lin. Le pape Inno­cent VI finira par accep­ter cette règle le 9 août 1253, (Le 9 aout grande date de l’histoire s’il en est, mais nous y revien­drons en temps voulu). Ce for­fait accom­pli elle meurt 2 jours plus tard afin de ne pas retar­der sa cano­ni­sa­tion. Pour de plus amples détails sur la vie de Saint-François, la lec­ture du livre «Le pense-bêtes de Saint-François d’Assise» par Jean-Louis Four­nier est vivement recommandée.